Émirats arabes unis

Dubaï et Abu Dhabi sont deux des sept Émirats les plus célèbres des Émirats arabes unis, avec leurs infrastructures extravagantes et leurs hôtels ultra-luxueux. Mais qui connaît Sharjah, Ajman, Umm al-Qaïwain, Ras al-Khaïma, Fujaïrah ?
La modernité de Dubaï et d’Abu Dhabi, capitales du pétrole, est affolante. Les deux villes se livrent à une course effrénée aux plus hauts buildings, aux projets les plus fous, aux événements sportifs les mieux dotés. Le high-tech et la consommation sont les nouvelles religions. Le miracle du libéralisme, permis par l’envolée des cours de l’or noir et l’importance des réserves, a vu les Émirats arabes unis passer en un demi-siècle de région parmi les plus pauvres de la planète à l’une des plus riches.

En 1961 la population estimée était de 86 000 habitants et aujourd'hui, avec l'immigration, elle s'est multipliée par 50.

Outre la parure étincelante qu'offrent les Émirats arabes unis, ce pays musulman et patriarcale reste très conservateur. Les émirs et la charia règnent en maître. Dans les plus petits des Émirats arabes unis, les gratte-ciel sont bien moins nombreux. Comme dans les contes des Mille et Une Nuits, dans ces contrées encore très peu développées, on y croise souvent des vaisseaux du désert et des palmeraies. Pourtant dans ces régions éloignées, où le passé jouxte le présent, on peut skier ou snowboarder sur les dunes de sable, assister aux courses de dromadaires, ou bien, partir à la chasse au faucon dans des 4x4 surpuissants.

Si l'on devait résumer en quelques mots les Émirats arabes unis ce serait : « Un peuple ancien dans un pays neuf ».

Voici nos albums photos

DUBAÏ

ABU DHABI

 

DSC02982

 

DSC02559

 

DSC03083